La chirurgie de réduction mammaire, ultime option pour soulager le mal de dos

Lorsque les approches non-chirurgicales échouent à apaiser le mal du dos chez les femmes, la mammoplastie de réduction peut être la seule solution efficace aux maux de dos chroniques causés par les gros seins.

Les chirurgiens plasticiens et les patientes qui souffrent de ce problème certifient qu’une poitrine généreusement volumineuse crée des problèmes physiques et psychiques chroniques.

Problèmes causés par de gros seins

Les femmes aux seins très gros et lourds souffrent souvent de symptômes comme des douleurs au cou, des douleurs à l’épaule, des maux de dos, des éruptions cutanées et des maux de tête.

Dans de tels cas, les activités de la vie quotidienne peuvent être considérablement altérées car il devient difficile et dans certains cas, impossible de courir ou de faire du sport. Ces femmes se retrouvent souvent casanières malgré elles. Chose qui peut entraîner une prise de poids et beaucoup de problèmes en supplément.

Avant de recourir à la chirurgie

Les patientes souffrant d’hypertrophie mammaire qui souffrent de maux de dos, généralement considèrent les deux conditions sont liées. Cependant, la douleur peut avoir d’autres causes profondes. Toutefois, la taille des seins peut simplement contribuer à aggraver le problème.

Les autres causes courantes de maux de dos chez les femmes comprennent l’obésité, la grossesse, les soutiens-gorge mal ajustés, une mauvaise posture chronique, une blessure au dos, l’ostéoporose, etc.

Avant de passer à la chirurgie de réduction mammaire, il est donc recommandé de consulter un médecin de soins primaires pour une évaluation complète. Cette évaluation permet de séparer les problèmes qui peuvent être traités médicalement de ceux qui ne le peuvent pas.

De même, les interventions autres que la chirurgie peuvent parfois être la meilleure première option pour le mal de dos notamment en cas d’obésité morbide. Un plan de perte de poids médicalement supervisé peut aider dans une certaine mesure à soulager la douleur.

Options non chirurgicales pour le mal de dos

Même si la taille de la poitrine est la cause, de multiples approches non chirurgicales peuvent être employées avant d’opter pour  la chirurgie de réduction mammaire, y compris:

Les médicaments anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène, le naproxène ou l’aspirine

Le massage

Les manipulations chiropratiques

Les thérapies physiques

La perte de poids

Le port de soutiens-gorge et soutiens-gorge de sport adaptés

Certes, ces suggestions peuvent ne pas être efficaces pour toutes les patientes. Comme mentionné précédemment, certaines femmes avec de gros seins peuvent avoir du mal à faire de l’exercice. De plus, les médicaments anti-inflammatoires et d’autres interventions ne procurent souvent qu’un soulagement temporaire.

Lorsque les changements de mode de vie et les remèdes non chirurgicaux ne parviennent pas à apporter un soulagement à long terme ; la chirurgie de réduction mammaire est la seule option qui reste.

Cependant, la chirurgie est seulement recommandée seulement après l’échec des autres solutions. Si les symptômes persistent ou ne sont améliorés que temporairement, la femme devient candidate à une plastie mammaire de réduction.