L’augmentation mammaire est une intervention esthétique simple et très courante qui ne présente pas de complications, toutefois, la patiente devra suivre à la lettre les recommandations de son chirurgien lors de la période post opératoire et se reposer le temps qu’il faudra.

Quels implants mammaires choisir quand on pratique une activité sportive régulière ?

Ces patientes ne devront pas opter pour une très grande taille de prothèses mammaires tout en évitant les mises en place sous musculaires.

Il est important d’en parler à votre chirurgien, il saura vous conseiller.

Le premier mois qui suit une chirurgie d’augmentation mammaire

La patiente pourra reprendre ses activités quotidiennes au bout de deux jours de sa chirurgie mammaire tunisie, mais, pendant les deux premières semaines après l’intervention, elle devra bien se reposer et éviter de porter des charges lourdes tout en évitant de faire du sport.

Néanmoins, lors de la deuxième quinzaine, il sera possible de faire plus d’efforts tout en faisant attention à ses mouvements, la patiente pourra faire du vélo, réaliser des exercices de gymnastique impliquant les jambes et cela sans forcer.

Le deuxième mois après une augmentation mammaire

Deux mois après la chirurgie, la patiente pourra reprendre une vie tout à fait normale tout en faisant attention lors des exercices sportifs de telle sorte à ne pas impliquer les bras pendant les séances de musculation.

A partir du troisième mois suite à une chirurgie d’augmentation mammaire

Si la patiente porte des prothèses mammaires rondes, elle pourra reprendre toutes les activités sportives qu’elle voudra, en revanche, si elle a opté pour des prothèses anatomiques, il serait préférable d’éviter les activités sportives qui impliquent une grande pression telles que le basket-ball, la natation…

Comment reprendre le sport après une augmentation mammaire ?

Reprendre le sport après une chirurgie d’augmentation mammaire requiert une très grande précaution, la patiente devra suivre les conseils de son chirurgien et en parler à son coach sportif pour lui éviter certains mouvements qui pourront provoquer une inflammation du muscle pectoral.

Il est aussi à noter qu’au fur et à mesure qu’on pratique des activités sportives régulières et d’une façon progressive, le muscle d’adaptera à sa nouvelle forme.