Le transfert de graisse pour une amélioration du sein, l’une des options controverses

 

La greffe de graisse, également appelée augmentation mammaire par lipofilling est une approche chirurgicale qui permet de résoudre deux problèmes à la fois. En enlevant un peu de graisse dans les zones à problèmes en utilisant la liposuccion, un chirurgien peut alors injecter la graisse du patient dans son sein. Cela rend la greffe de graisse à la fois une forme douce de remodelage du corps et une procédure d’augmentation mammaire.

Le transfert de graisse dans les seins est probablement la méthode d’augmentation mammaire la plus naturelle. En effet, les patientes n’ont à se soucier de l’échec ou de l’échange des implants seins.

Les plasticiens de la chirurgie mammaire reconnaissent que les résultats sont satisfaisants. Toutefois, ils sont conscients des limites de cette technique chirurgicale d’augmentation seins. Normalement, vous ne pouvez pas augmenter au-delà d’un bonnet avec le lipofilling des seins.

Cette limitation est surmontable grâce à une combinaison de procédures : les prothèses mammaires sont nécessaires pour obtenir plus de volume. L’association de la greffe de graisse avec le placement des prothèses en silicone peut vous donner une augmentation plus significative de la taille de votre poitrine.

Longévité et complications potentielles

Bien que bon nombre de chirurgiens ne sont pas fans de l’augmentation mammaire par transfert de graisse, leur première préoccupation concerne la durée des résultats du lipofilling mammaire et par ailleurs, à long terme, l’impact de la chirurgie sur le corps d’une femme.

Pour eux, le transfert de graisse n’est pas aussi efficace que les implants. La chose la plus importante en chirurgie esthétique est de prévoir l’interaction du corps humain et à quel point il peut s’adapter aux corrections qu’on lui apporte. Les implants seins existent depuis 40 ans. Mais, l’utilisation de graisse autologue pour des fins esthétiques est simplement soutenue par quelques statistiques sur la l’endroit où elle se dissout, forme des kystes et cause de la douleur.

Bien que la greffe de graisse soit recommandée en reconstruction mammaire, elle peut avoir de graves conséquences à long terme.