Mastectomie avec préservation du mamelon, oui c’est possible

Les femmes qui subissent une ablation chirurgicale d’un ou des deux seins peuvent avoir la possibilité de préserver le mamelon et l’aréole grâce à une technique connue sous le nom mastectomie épargnant le mamelon.

Au cours de la procédure, le tissu mammaire sous le mamelon doit être analysé pour détecter la présence des cellules cancéreuses.  Dans l’absence de la détection du risque du cancer, le mamelon peut être épargné.

Toute personne confrontée à une mastectomie ou à une amélioration mammaire devrait discuter avec son médecin de cette option et envisager d’obtenir une deuxième opinion si ce dernier l’informe que cela ne peut pas être fait.

Pour les femmes qui ont un cancer du sein ou sont prédisposées à le développer, une mastectomie (l’ablation d’un ou des deux seins) est souvent nécessaire.

Dans le passé, cela signifiait que les médecins étaient obligés d’enlever le mamelon, laissant aux femmes trois options principales : la chirurgie de reconstruction du mamelon, le tatouage du mamelon, ou ne plus en avoir.

Heureusement, une quatrième option devient de plus en plus courante : la mastectomie avec l’épargne des mamelons.

En quoi consiste l’intervention ?

L’intervention est une extension de la mastectomie qui épargne la peau, au cours de laquelle le chirurgien fera une petite incision, généralement par le pli de la poitrine ou près de l’aréole, pour enlever tout le tissu mammaire mais laisser le mamelon, l’aréole et la peau intacte.

C’est une bonne option pour les femmes qui associent leurs mastectomies avec une chirurgie reconstructrice des seins. Les femmes qui ont subi une chirurgie mammaire de reconstruction à une date ultérieure peuvent préserver le mamelon à l’aide d’un expanseur de tissus.

Toutefois, les femmes qui veulent une meilleure apparence naturelle après une mastectomie devraient toujours parler à leur médecin de l’épargne du mamelon.

Grâce aux nouvelles techniques, de plus en plus de patientes de la reconstruction mammaire sont capables de préserver leurs mamelons naturels.