Peut-on réduire le volume de ses seins sans chirurgie ?

Les femmes qui ont des seins assez volumineux ou visiblement disproportionnés sont réellement en détresse physique et émotionnelle. Dans ce contexte, on entend dire que l’alimentation peut être utile. Toutefois, on reconnait que la perte de poids ciblée est un mythe ! En effet, il n’y a aucun exercice qui est réellement efficace pour la réduction des tissus mammaires réel.

 

Il y a plusieurs façons dont la macromastie peut avoir un impact négatif sur une femme. Un excès de poids peut engendrer une augmentation du tissu adipeux, en outre favoriser l’hypertrophie mammaire. Cela donc contribue à une douleur débilitante au dos, au cou et à l’épaule. Ainsi, l’inconfort physique peut entraîner une incapacité à faire de l’exercice, à travailler ou même à avoir une vie sociale normale ou saine.

De quoi sont fait les seins ?

 

Les seins se composent d’un mélange de tissu fibreux et gras qui sont généralement unique à chaque femme. Il existe deux types de tissus dans le sein : le tissu fibreux dit mammaire, dense et non sensible à la perte de poids, et le tissu adipeux. Ce dernier, peut avoir des interactions variables avec la perte du poids. Toutefois, les seins d’une femme ne sont jamais identiques.  Même pas les vôtres !

Par ailleurs, indépendamment de la grossesse, des changements hormonaux ou de l’instabilité pondérale ; le rapport entre les tissus mammaires et les tissus adipeux du corps détermine si la poitrine va répondre aux changements alimentaires. En outre, seuls les tissus adipeux d’un sein sont susceptibles de perdre du poids et du volume. La taille des seins est presque toujours liée à des variables internes comme la génétique et l’équilibre hormonal. Par conséquent, il n’a jamais été scientifiquement prouvé qu’une femme ait réussi à réduire la taille de sa poitrine grâce à une diète ou même en se faisant du massage lymphatique.