Pourquoi le coût ne devrait pas être la première question que vous posez au sujet de votre augmentation mammaire ?

L’une des questions les plus couramment posées concernant la chirurgie d’augmentation seins est « combien ça coûte ? » Lorsque vous cherchez à investir une belle somme d’argent, quel qu’en soit le type de votre achat, le coût est certainement un facteur important à prendre en considération.

Mais, quand votre santé est en jeu, vous n’allez pas vous focalisez trop sur le coût. En effet, vous allez plutôt vous intéresser plus sur la sécurité de la chirurgie et la qualité des résultats. En outre, une intervention chirurgicale bon marché peut devenir l’intervention la plus chère de toutes.

Chirurgie seins et sécurité

 

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale assez lourde et bien que les taux de complications soient faibles, ils peuvent survenir si le praticien n’est pas bien formé ou s’il prend le risque en travaillant dans un établissement non agréé.

Commencez par vous assurer que votre chirurgien est certifié, expérimenté et bien renommé.  Cela indique qu’il a suivi une formation rigoureuse, un examen approfondi et a su maintenir son expertise.

Le lieu où votre intervention est effectuée est aussi important.  Par ailleurs, vérifiez que votre chirurgien opère dans un bloc opératoire accréditée et conforme aux normes d’hygiène. La sécurité coûte cher. Par conséquent, c’est une manière pour un chirurgien de réduire les risques et d’assurer la sécurité des patientes.

Le Type d’anesthésie

Une autre option pour réduire les coûts consiste à opérer dans un établissement qui n’est pas conçu pour l’anesthésie générale. Votre chirurgien peut vous annoncer qu’il s’agit d’une anesthésie locale « sûre » ! Cela donc, pour éviter les risques de l’anesthésie générale. Tous les chirurgiens sont capables de réaliser une augmentation mammaire sous anesthésie locale ou générale. Pour la plupart des patientes, l’anesthésie générale est l’option la plus sûre. Elle protège en premier lieu les voies respiratoires. En effet, une sédation intense peut ralentir votre respiration. Il est difficile de placer un implant sous le muscle chez une patiente éveillée (il n’est pas possible d’engourdir le muscle), et la douleur entraîne une hypertension artérielle. Chose qui peut aggraver le risque de saignement au cours de l’intervention.

Si vous choisissez un grand chirurgien plasticien qui privilégie la sécurité de ses patientes, pensez-vous vraiment qu’il choisirait une anesthésie générale si l’anesthésie locale était le choix le plus sûr !

Résultats de chirurgie seins

La plupart des chirurgiens esthétiques des seins publient des photos avant-après dans une galerie de photos sur leurs sites web. Lorsque vous regardez les photos, cherchez la cohérence entre la photo avant et la photo suivante. L’éclairage, l’arrière-plan et la distance entre la caméra et la patiente doivent être presque identiques. Cherchez une vue frontale et une vue de côté pour vérifier si le chirurgien a réussi à améliorer l’apparence de la poitrine en utilisant des implants de tailles différentes.