Ce qu’il faut savoir avant de subir une augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est une procédure chirurgicale qui peut être utilisée pour corriger la taille, la forme, la symétrie et d’autres aspects des seins d’une femme.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles cette procédure est très populaire. Les augmentations mammaires sont souvent effectuées pour des raisons médicales, comme la micromastie, l’insuffisance du développement des glandes mammaires, la mastectomie (la suppression du tissu mammaire) et une asymétrie significative. Parallèlement, la chirurgie est également réalisée pour des raisons psychiques ou esthétiques.

Les implants mammaires peuvent remplacer le volume et la plénitude après la perte de poids ou la grossesse. Certaines femmes subissent une augmentation pour améliorer leur vie sexuelle, tandis que d’autres désirent avoir une poitrine qui correspond mieux à leurs silhouettes.

Décider de subir une augmentation mammaire est une décision entièrement personnelle et privée. Les femmes ne devraient pas avoir honte de leurs choix de vouloir de vouloir une poitrine plus grande ou différente.

Cela dit, la décision ne devrait pas être prise à la légère. L’augmentation mammaire est une chirurgie majeure qui comprend des risques, des effets secondaires et nécessite une récupération importante.

Choisir le bon chirurgien

Choisir le bon chirurgien pour réaliser sa chirurgie d’augmentation mammaire est absolument crucial. En effet, la chirurgie est une intervention médicale qui implique des aptitudes artistiques pour atteindre le résultat souhaité.  Les méthodes utilisées par chaque chirurgien dépendent d’une variété de facteurs telles que le budget, l’âge et les objectifs esthétiques de la patiente.

Nos conseils pour une récupération rapide

Juste après l’intervention, il faut minimiser ses mouvements et se déplacer en toute douceur. De plus, il faut dormir sur le dos pendant les premières semaines suivant l’intervention. Par ailleurs, il faut s’abstenir des activités sexuelles pendant une à deux semaines.

Le port du soutien-gorge chirurgical durant la période déterminée par le chirurgien (habituellement 8 semaines après la chirurgie) est assez important non seulement pour guérir vite mais, aussi pour préserver le résultat de la chirurgie.